« Jamais sans toi » de Jessica Sorensen

jamais-sans-toi

Résumé:

« Elle, je t’… »

J’écrase ma bouche contre celle de Micha pour le faire taire, et il répond tout de suite à mon baiser. Je me colle à lui. Nos corps ne font plus qu’un. Une chaleur intense traverse nos habits trempés et réchauffe ma peau glacée. Jamais que ça ne s’arrête jamais… Mais ce serait une erreur. J’aspire une dernière bouffée de son odeur puis je m’éloigne peu à peu…

 

Comment ce livre est-il arrivé entre mes mains ?

L’histoire est un peu bête… Un jour, à la librairie, j’ai eu un coup de cœur pour : « La tentation de Lila et d’Ethan » alors, je me suis empressée de l’acheter et surprise, je me suis rendue compte que c’était le quatrième tome de la saga alors une fois mon porte-monnaie re-rempli, je me le suis procuré.

 

Mon avis:

Parlons d’abord de la couverture, je ne la trouve pas magnifique ! Bien qu’il y ait pire mais je n’ai juste pas accroché.

Le titre également est un peu banal mais si on fait attention, on peut remarquer que dans le premier tome il y a « moi » puis dans le deuxième « toi » et enfin dans le troisième « nous » = Moi + toi = nous ! Enfin bref, j’ai trouvé ça mignon !

Le résumé, quant à lui, m’a beaucoup plu, c’est un extrait très intrigant qui nous plonge dans l’univers contradictoire d’Ella qui coupe Micha qui allait lui prononcer les trois mots magiques qu’on devine tous. Elle le coupe en l’embrassant, elle respire son odeur mais s’éloigne. Directement, on devine qu’elle ne lui est pas indifférente mais malgré ça elle ne veut pas entendre sa déclaration et tente de s’éloigner !

Le prologue n’est pas long et ponctué de phrases courtes ce qui rend, selon moi, le texte encore plus fort en suspense. Dès le début, on devine que la vie d’Ella n’est pas du tout rose.

Le chapitre 1 se déroule huit mois plus tard et dès les premières lignes, j’ai aperçu le changement puisque la plume de l’auteur est différente.

Je ne saurais décrire l’atmosphère de ce livre, les personnages sont attachants. La relation d’Ella et de Micha est complexe et magnifique, remplie de tension, j’ai été addicte !

Ella se bat, elle veut changer, elle a changé mais Micha fait ressortir la jeune fille d’avant. On sent que son combat est dur et on la comprend. Je savais pourquoi elle désirait cette transformation et pourquoi elle avait du mal !

Le personnage d’Ella peut être cliché : sa vie est remplie de problèmes… Mais généralement le personnage n’évolue pas ou alors, nous suivons son évolution tandis que là, Jessica Sorensen, nous présente un personnage qui a voulu évoluer mais qui au final a changé qui elle était vraiment, elle a voulu effacer son passé, ses défauts mais tout la rattrape !

Quant au personnage de Micha je l’ai adoré ! Il est parfaiiiiit ! Non, réellement, son côté attentionné fait rêver, je m’y suis très vite attachée et il a une manière d’appeler Ella qui fait rêver, pas de bébé, pas de princesse mais « jolie fille » un surnom simple mais présent tout le livre qui renforce leur relation !

Dans ce livre, Jessica Sorensen parle de l’acceptation du passé et nous fait réfléchir sur ce sujet et les conséquences de ce que hier peut amener à aujourd’hui, comme par exemple, refaire confiance quand jamais personne n’a été là…

Ce qui me plaît le plus dans la lecture c’est commencer un livre et le finir en un rien de temps ! Généralement, je tourne la dernière page (sans savoir que c’est la fin), lever la tête vers mon réveil et me dire : « Nan ! Pas déjà ! Je veux la suite ! » J’aime être plongée dans un livre et en oublier tout ce qui se passe autour, ne pas voir le temps défiler et ressortir du livre surexcité, heureuse !

 

Est-ce que je le conseille:

C’est un coup de cœur ! J’ai été plongée dans l’histoire, j’ai adoré les personnages ! Je suis ressorti de cette lecture bien ! Donc oui !

 


 

Et voilà ce nouvel article ? Connaissiez-vous ce livre, ou plutôt cette série ? La suite de mes avis sur cette trilogie arrive !

Durant le week-end, j’ai acheté plusieurs livres (et vous ?) pour commencer Harry Potter, le tout nouveau, mais aussi le dernier de Renaud (cadeau pour mon papa), « Anne de Bretagne, la tragédie d’une duchesse » d’Etienne Gasche, « Half Bad » de Sally Green, « Une si jolie petite fille » de Gitta Sereny, « La peste » d’Albert Camus et deux autres dont j’ai oublié le nom.

Publicités

4 commentaires sur « « Jamais sans toi » de Jessica Sorensen »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s